lundi 30 octobre 2017

CREPS PACA Boulouris Saint-Raphaël - LAND ART - SALLY DUCROW invitée d'honneur - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - LAND ART - SALLY DUCROW guest of honor - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - LANDKUNST - SALLY DUCROW Ehrengast - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - ARTE DE LA TIERRA - Invitado de honor de SALLY DUCROW -CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - TERRA ARTE - SALLY DUCROW convidado de honra - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - LAND ART - SALLY DUCROW ospite d'onore - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - LAND ART - SALLY DUCROW почетный гость - كريبس باكا سانت-رفائيل بولوريس - الفن لاند - سالي دوكرو ضيف الشرف - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - LAND ART - SALLY DUCROW τιμή της τιμής - CREPS PACA Saint-RaphaëlBoulouris - 土地艺术 - SALLY DUCROW嘉宾荣誉 - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - ЗЕМЕЛЬНЕ ІСТОРІЯ - SALLY DUCROW почесний гість -CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - TERRA ART - SALLY DUCROW convidat d'honor - CREPS PACA 생 - 라파엘 Boulouris - 랜드 아트 - 샐리 DUCROW 명예 손님 - CREPS PACAサン・ラファエル・ブルワリー - ランド・アート - サリー・ダクロウゲストの名誉 - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - LAND ART - SALLY DUCROW גאַסט פון כּבֿוד - क्रेप्स पका सेंट-राफेल बॉलोरिस - भूमि एआरटी - सैमुद डूक्रूव सम्मान के मेहमान - ЦРЕПС ПАЦА Сен-Рапхаел Боулоурис - ЛАНД АРТ - САЛЛИ ДУЦРОВ госта части - ಕ್ರೆಪ್ಸ್ ಪಿಸಾ ಸೈಂಟ್ ರಾಫೆಲ್ ಬೌಲೌರಿಸ್ - ಲಾಂಡ್ ಆರ್ಟ್ - ಸ್ಯಾಲ್ಲಿ ಡಕ್ರೊವ್ ಗೌರವಾರ್ಥ ಅತಿಥಿ - I-CREA PACA Saint-Raphaël Boulouris - UMHLABA WEZEMPILO - KUKHULULELA umholi wokuhlonipha - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - ศิลปะบนที่ดิน - แขกผู้มีเกียรติของ SALLY DUCROW - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - Nghệ thuật ĐẤT - SALLY DUCROW khách danh dự - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - LAND ART - SALLY DUCROW oaspete de onoare - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - SZTUCZNA - SALLY DUCROW gość honorowy - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - هنر زمین - SALLY DUCROW مهمان افتخار - CREPS PACA سينٽ ريڪل بلوروس - آرٽ آرٽ - سالي ڊرويو عزت جو مهمان - CREPS PACA Saint-Raphaël Boulouris - ARAZİ ART - SALLY DUCROW'un onur konuğu -


Le site complet compte à ce jour 138 articles : il est à votre disposition. Toutes les pages sont issues de mes recherches personnelles et universitaires. Les emprunts à des auteurs sont signalées et il n'y a aucun élément qui tombe sous le coup de la protection des données des lois européennes sans compter que je respecte avant tout la tradition de libertés et de démocratie de la république française. En tant que citoyen français je me conforme à la législation française. Toutes les photos publiées l'ont été avec l'accord des personnes à la date de leurs publications. Ces pages ainsi que tous les documents produits sont assujettis à Copyright et droits d'auteur. Il n'y a aucune raison commerciale, ni déclarée ni cachée, pour la construction de ce blog.  Vous pouvez aussi aller sur le moteur de recherche à droite de votre écran sur cette page. Vous pouvez rechercher tout ce qui vous intéresse, du dessin à la peinture, à l'archéologie, à l'architecture, à la poésie, à la sculpture, aux pages magazines, pour votre stricte curiosité ou culture personnelle, et pour toute autre action ne débordant pas le cadre strict de la consultation. Pour les universitaires qui voudraient produire certains de ces travaux, me contacter sur la partie "blogger" en bas de page, en me laissant votre adresse courriel de messagerie. Pour clarifier mes compétences professionnelles, voici le panorama de mes formations. Lycée technique, mécanique, où j'ai appris le dessin industriel que j'ai par la suite appliqué au dessin d'architecture de relevés archéologiques appris à l'université de Poitiers. Formation militaire BMP1 (engagé trois ans dans les Commandos Troupes de Marine - 22° RIMA puis 1° BPCS - Importante formation à la topographie si utile pour mes recherches archéologiques) - Formation d'Infirmier du Secteur Psychiatrique en 28 mois, IDE par Réforme Hospitalière -  Nombreux travaux et nombreuses formations avec des maîtres de la peinture (lithographie, gravure, peinture,...) et de la littérature contemporaine. Doctorat Lettres et Arts  (mention Très Honorable avec Félicitations), Histoire de l'Art et Archéologie, Université de Provence Centre d'Aix à partir d'autres formations de ce cycle à l'Université de Tours (2 ans - Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance), de l'Université de Poitiers (2 ans - Centre d'Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale), et deux ans de formation en lettres à l'université de Nice, et stages divers - Diplôme Inter-Universitaire de la Faculté de Médecine de Lille, "La Santé Mentale dans la Communauté" en lien avec l'OMS/CCOMS. Sur Google "Les budgets aidants..".http://www.ccomssantementalelillefrance.org/sites/ccoms.org/files/Memoire-Peynaud.pdf. J'exerce au C.H.Cannes en tant que coordinateur/responsable des Ateliers Thérapeutiques-Psychothérapie Institutionnelle du Pôle Santé Mentale en Intra Hospitalier)


 Pour voir des liens avec de nombreux articles sur les 138 que compte ce blog, veuillez vous reporter en bas de page. Merci.

Pour les articles du mois d'octobre aller sur la colonne de droite : archives du blog.
Pour tous les autres mois et années, sur la même colonne cliquez sur l'année de votre choix et ensuite sur le mois que vous choisirez, et enfin cliquez sur l'article qui vous intéresse


CREPS

Centre de Ressources, d'Expertise et de Performance Sportive 
Provence-Alpes- Côte d'Azur

En cette fin du mois de septembre le CREPS
avait ouvert son domaine à une première expérience de Land Art, 
sous l'impulsion et l'organisation de 
Francine Caccialupi
qui a lancé le projet avec le soutien et l'aide de son directeur Daniel Goury, et des 18 artistes sur 18 sites : chacun son site.
Sally Ducrow
était l'artiste invitée d'honneur
Pierre Tomasi
Référent Développement Durable chez CREPS PACA a rejoint et soutenu le projet.



alors que
Yannick Noah
peu avant l'inauguration,
avait réuni son association "Fête le mur" sur les marches du parvis des locaux du CREPS
Avant de vous présenter les personnalités de cette inauguration et leurs motivations, je vous invite à découvrir le parcours Land-Art au CREPS à travers les oeuvres des artistes.
j'ai bien sûr demandé à
Sally Ducrow
de me guider pour vous restituer les oeuvres attribuées à chaque artiste
ainsi qu'à
Francine Caccialupi
pour des compléments d'informations

Allez, suivez moi
mais pas sans avoir rendu un vibrant hommage à
Auguste Renoir 
qui a su comme personne saisir la complexité du jeu des lumières et des teintes dans les grisailles des paysages méditerranéens écrasés de soleil et de lumière sous le chant des cigales : j'ai mis longtemps à comprendre cet extraordinaire travail de peintre et de coloriste de
Renoir
et aujourd'hui j'ai un énorme plaisir à le partager avec vous artistes qui m'avez procuré tant de joie en me permettant de découvrir vos oeuvres dans ce cénacle impressionniste. Comme un compte à rebours, avant peinture...avant fixation sur la toile...sur la pellicule numérique...
Pour apprécier pleinement ce qui va se passer il faut absolument comprendre le cadre, ses couleurs et ses lumières, ses bruits, ses odeurs et ses chaleurs.
Et c'est là dans un tableau de 
Renoir
 au naturel démultiplié que nous allons vivre le Land-Art du 
CREPS de la région PACA...

C'EST PARTI
Premier contact avec l'ambiance colorée des grisailles du paysage écrasé par la lumière et la chaleur du soleil
avec les Kerns d'
Olivier Dufour
qui vont baliser tout ce parcours, que les enfants pourront, s'ils le souhaitent, démolir et reconstruire à volonté tant la mécanique inapparente de ces empilements de pierre mise au  point par Olivier Dufour fonctionne presque "naturellement" si je peux me risquer à ce genre de langage.


Le parcours commence avec une oeuvre signée

Annie
La première rencontrée sur le parcours était la dernière arrivée sur le site où elle n'était pas inscrite.
Elle nous propose un pantone des couleurs du site. Ce nuancier impromptu est là pour nous ramener peut-être vers Renoir dont on peut s'autoriser à imaginer le chapeau provençal, peintre de la nature provençale, mémoire des couleurs provençales,  à combiner pour peindre un paysage...


Sur ce même site on découvre en quasi vis-à-vis le kiosque d'accueil au parcours. C'est la première des deux oeuvres présentées sur le site par 
Liliana Anic.
Dans l'esprit des organisateurs ce kiosque d'accueil du public, devait être le point de départ du parcours_

La prochaine oeuvre en structure de bambous est d'
Aurélie Dumont
 Chakra Coronal
et là il faut replonger dans les grisailles de Renoir pour apercevoir au travers de ces jeux chromatiques très voisins, les cercles spirituels qui s'évadent de la cage qui va nous retenir, prisonniers volontaires, le temps d'une expérience de l'esprit évadé des contraintes de la matière.
De l'accueil à cette expérience spirituelle ce début de parcours n'avait pas été sans risque.
En s'organisant, Ô paradoxe des entrées - eut dit George Sand dans une veillée où on se racontait des histoires extraordinaires qui faisaient frémir dans les chaumières - 
nous arrivons à une énigme
absolument stupéfiante
proposée par
Mireille Bruc
à la fois artiste actrice et artiste récipiendaire
d'un phénomène absolument troublant.
ça commence par une poupée de paille blonde sur un tertre au pied d'une grand escalier mal nettoyé de ses mousses et de ses feuilles pourries accumulées depuis bien longtemps.
Et on franchit les degrés...
En haut de cette première volée droite, sur le plat du repos, la poupée de paille est une boule sur un tertre vert, et derrière le profil de 
Mireille Bruc.
Et derrière Mireille Bruc un mur maçonné pendant la Seconde Guerre Mondiale par les ouvriers du STO (service du travail obligatoire instauré par la loi du 16 février 1943 du gouvernement de Vichy)
Alors que Mireille Bruc intervient sur le mur, des silhouettes humaines, des faces et des profils, apparaissent comme surgissant du mur;
Voici les détails de cette découverte. Je remercie vivement Mireille Bruc pour m'avoir transmis et permis de publier ces explications sur cette page.
"Mon projet initial était de faire surgir de ce mur,(de façon tout à fait volontaire) de simples silhouettes à l'aide de barbotine, et d'installer devant une sculpture de sable; le tout éphémère et sans impact sur l'environnement.
Je pensais que cela serait simple... et cela ne le fut pas: lorsqu'armée de gros pinceaux  et de barbotine, qui n'est autre que de la terre diluée dans l'eau, j'entrepris mon ouvrage, rien ne se passa comme prévu ; et en guise de silhouettes j'avais devant moi un vrai gâchis !    
je jugeais de mon erreur : le support ne convenait pas du tout pour le résultat espéré.
C'est à ce moment, curieusement ,  que le mur cessa de devenir un simple support ...
Rappelons que ce mur fut construit par le STO pendant la guerre, et je témoigne qu il dégage une énergie peu commune.
je l'abordais alors durant les jours suivants avec attention et respect de la mémoire mémoire de ces jeunes hommes contraints en temps de guerre. 
j'ai alors entrepris un travail non SUR lui, mais AVEC lui à l aide de pigments naturels: betterave, curcuma et de graines , de lichens et diverses plantes trouvées sur site.
C'est à ce moment là, en frottant les pierres avec de la betterave ou du curcuma  que les visages se sont révélés.
Mon intervention à ce stade a été minimale pour ne pas dire absente"
Mireille Bruc


  En réponse à ce message de l'artiste du 8 novembre 2017 je suggère à Mireille Bruc de faire une recherche d'archives sur les ouvriers qui ont travaillé sur ce mur en 1943/44/45 et voir s'il peuvent être identifiés, voir si des photos de leurs visages peuvent être retrouvées. Ce serait quelque chose d'assez extraordinaire car ce serait la première fois qu'un tel phénomène aussi inexplicable pourrait être étudié de façon scientifique, au moins pour ce qui est de l'iconographie du souvenir. Les familles aussi pourraient être intéressées, mais bien sûr une telle étude et sa publication doivent êtres réservées en exclusivité à Mireille Bruc qui est l'inventeur historique de ce mur.
Je dépose donc ici un Copyright de découverte et d'étude au bénéfice de Mireille Bruc et je propose que les Affaires Culturelles apportent leur aide à ces recherches.
                                                                       Claude Peynaud

Il n'y a eu aucune intervention de l'artiste sur ces silhouettes, simplement un nettoyage du mur.
après ce repos l'escalier redémarre par une autre volée droite en équerre de la première montée. Les silhouettes disparaissent peu à peu vers une autre "poupée" de paille avant de tourner à gauche vers le champ où le parcours se poursuit...
En franchissant l'angle l'esprit change du tout au tout avec cette très belle composition en étoile de terres locales blanches et ocrées, aiguilles des boussoles enracinées de l'arbre, ou mandala de l'arbre... d'
Aurélie DUMONT 
Le travail au sol succède au travail en verticales qui entraînent vers le ciel, jonchent le parcours et reviennent au sol, dans le sens médiéval de la jonchée
qui nous entraîne vers les 
"Attrapent Rêves"
des enfants et de
Loris

Je m'arrête un instant sur cette installation du fils de Cathy Cuby et de ses camarades car lorsque je l'ai découverte je n'ai pas pensé un seul instant à des pièges à rêves.
Non, j'ai pensé à une autre tradition des campagnes de mon enfance entre Limousin et Haute-Marche, entre les Monts d'Ambazac et le Pic des Trois Cornes, entre Cassepière (où je suis né) et Saint-Vaury (où j'ai grandi).
Lorsque les gens étaient malades on prenait leurs vêtements et on les accrochait sur 
"L'Arbre à Venin"
pour obtenir leur guérison. Mais c'était aussi une forme de rêve et l'arbre accroche ainsi depuis des millénaires nos douleurs et nos joies, les exhaussent et les accomplies . 
Cet arbre était généralement un très gros chêne ayant poussé au bord d'une source naturelle comme il y en a beaucoup dans ces contrées voisines du plateau des Mille-Vaches (les milles sources, nom donné par Jules César). 

 Guérir, jouer, imaginer des mondes merveilleux : c'est ce monde fantastique populaire et des enfants des
"Fabriques de Rêves"
industrie de l'innocence
Tout devient alors possible, même rencontrer dans l'instant, une à deux souches plus loin
"L'Arbre aux Abeilles"
de
Cathy Cuby

Le temps des contes merveilleux et des légendes est omniprésent à la rencontre de l'art contemporain résurgence des nos peurs, de nos envies et de nos espoirs, saveurs gourmandes de la vie.
Les attrapent rêves de Loris et ceux de sa maman
Cathy Cuby
L'enchantement dans la forêt merveilleuse se poursuit dans la clairière des fleurs plantées par les enfants et des chants des oiseaux attrapés par les adultes
Des chants d'oiseaux enregistrés par 
Alain Baudry ,
 diffusés, remplacent l'espace d'un nouvel espace, d'un nouveau lieu, le chant des cigales... les kerns d'Olivier Dufour en sentinelles...
  
et même autour des anneaux olympiques de
Francine Caccialupi


En vis-à-vis, de l'autre côté de la piste, on découvre la troisième installation proposée par 
Liliana ANIC
devant et derrière

Le parcours quitte le champ de la clairière, grimpe sur une restanque, où les Kerns d'Olivier Dufour, véritables sentinelles spirituelles du parcours, veillent sur la composition
d'un mandala géant qui s'organise et qui se construit au rythme des jeux des enfants et des interventions des artistes sous la direction de
Kalizae et Olivier Dufour
Où je retrouve bien sûr
Olivier Dufour rejoint par Cathy Cuby et son fils Loris
qui vont me conduire, en quittant la restanque au mandala, vers
Sally Ducrow
avec sa flûte de champagne qui explose depuis les grisailles de la terre aux feuillages dans la clarté du ciel.
 La lecture des paysages de Renoir nous aide encore à percevoir cette oeuvre volontairement nidée au creux d'une petite dépression de flanc de croupe, fondue dans les frondaisons environnantes, tant et si bien que la perception de l'oeuvre change en tournant tout autour et le rapport de l'homme à l'oeuvre change d'autant...
C'est ce rapport à la lecture tournante d'une oeuvre en ronde bosse de végétaux du site dans l'espace choisi qu'il faut reconsidérer par les voies singulières et personnelles à cette artiste qu'il faut aborder. 
Pour faire simple je vous propose la lecture d'un oeuvre en pierre, en ronde bosse, qui s'échappe de l'idée conceptuelle animalière qui l'a générée :
Le Héron
de
Sally Ducrow


________________________________________________  
Ici point de fable du héron au long bec emmanché d'un long cou.
Nous quittons le monde de la nature et du naturalisme engendrés par les pastorales et visions bucoliques antiques jusqu'aux XVII° et XIX° siècles, depuis Esope jusqu'à La Fontaine jusqu'aux romantiques, pour créer un nouveau rapport contemporain à l'art puisé dans la nature. Dans le contexte impressionniste Auguste Renoir nous a aidé à cheminer vers cette nouvelle perception, à scruter le monde des gris éclatants de couleurs et de formes vers ce nouveau rapport à la nature. Et nous l'avons vu avec certaines oeuvres précédentes du parcours comme celles d'Aurélie Dumont. Sally Ducrow nous y entraîne résolument...dans ce rapport de l'oeuvre éphémère - comme le cercle des saisons -  à sa mémoire fixée par le photographe ou le peintre, unique trace du Land art, de ce qui est et a été, eut dit Paul Claudel dans sa chanson d'automne :[...]
                                                                "Toute la journée qui était d'argent vierge,
                                                                             Et la forêt comme un grand ange en or,
                                                                   Et comme un ange bordé de rouge avec arbre comme
                                                            un cierge clair
                                                                   Brûlant feu sur flamme, or sur or !
                                                                                                                    [...]
                                                                              Qui fut une fois, hélas !
                                                             Une fois qui ne sera plus :
                                                                              A cause de tout l'or que voici,
                                                             A cause de tout l'or irréparable,
                                                                              A cause du soir que voici !
                                                                              A cause de la nuit que voici !
                                                            A cause de la lune et de la Grande Ourse que voici."
                    
   Lorsqu'un peu plus tôt dans la journée le soleil donnait dans cette trouée du ciel, un visiteur enivré par les effluves pétillantes de la sculpture jaillissante depuis la terre dans les arbres, souhaitait être déposé dans cette flûte pour le repos de son âme (sic). 
                                                           De l'éphémère à l'éternité...l'artiste est toujours ce lien entre la terre et le ciel...


Le parcours continue affirmant ces recherches, ces expériences...
Cathy Cuby et son fils Loris réapparaîtront en petits traits d'unions des sites du parcours et de leurs événements, mais attendons la suite, comme dit le conteur...en suivant les Kerns d'Olivier Dufour
on arrive à une oeuvre pas facile à découvrir mais tout à fait dans le ton sur ton du poète avec la libellule prise dans la toile d'araignée de
Kalizaé
Artiste que nous retrouvons pour la seconde fois sur ce parcours.

Nous voici ici confrontés de plein pied avec ce redoutable problème d'une installation ou d'une utilisation très subtile de ce phénomène de la grisaille du paysage provençal si magnifiquement traité par Renoir, faisant entrer toute intervention plastique dans le conflit des couleurs et des lumières, ou le servant selon l'optique choisie par l'artiste.
L'oeuvre, la toile d'araignée composée de fibres importées comme le suc de l'insecte venu de ses entrailles, devient invisible dans la superposition des grisailles de l'oeuvre et  de ses transparences entre les grisailles du paysage et l'aveuglement de la lumière naturelle qui pénètre les fourrés par une ouverture sur le ciel .
La libellule, peu probable en ses contrées arides, se prend dans la toile invisible à ses yeux et devient un autre outil plastique jouant entre oblitérations et transparences, entre le paysage récipiendaire du drame et l'oeuvre fondatrice du drame ou intervention installée dans les grisailles d'un sous-bois percé de lumières.

Cette très belle réflexion, qui s'inscrit totalement dans la continuité de la présentation de la flûte de champagne de Sally Ducrow mais en contre-pied avec une ronde bosse plate qui par nature ne peux pas être un bas relief,  méritait un temps particulier qui, dans le déroulement de ma visite, avait contribué à conforter cette idée d'un retour à l'étude du paysage provençal par Auguste Renoir, pour compte rendu pictural que je devais faire de ce très bel évènement.
Evènement qui continue toujours dans ce même esprit, mais en contre pied, cette fois-ci de la lumière, avec cette installation sous un figuier en pénétrant le fourré broussailleux et obscur qu'une portion filtrante de ciel n'éclaire pas mais au contraire obscurcit par contraste: une installation de
Noë Scardina
(6 ans)
et de
Sally Ducrow
La solution est effectivement dans les gris et les noirs de l'ombre après les grisailles de l'entrée...et ce sont, en fait par la progression du parcours guidé par une flèche et balisé par des pierres,  d'autres grisailles qui contiennent des effets rouges de végétaux qui se dévoilent peu à peu : l'idée d'un feu de camps au cœur des broussailles...
Le Land-Art côtoie l'Art Ludique, l'art de nos capacités à nous laisser surprendre et entraîner par l'âme d'un enfant savamment mise en scène par une artiste confirmée sur plusieurs sites de la planète terre.
Un bouquet de fleur à la sortie du chemin.
Les Kerns sont toujours là et m'entraînent vers cette composition
Je m'y perds : ce n'est pas une oeuvre d'artiste, c'est un agrès du parcours sportif du CREPS qui rencontre un instant les installations d'artistes.
Mais regardez comme ce paysage est en soi une oeuvre d'art, l'oeuvre d'un peintre de génie comme Auguste Renoir, savamment composée par les gris (je parle des compositions des couleurs sur la palette des peintres) : les verts sombres du premier plan au bas de l'image jusque vers ceux en verts diaphanes, ayant basculés par-dessus un autre fond vert écran et récepteur de la scène,  qui se fondent avec les gris du ciel en haut de la diagonale de l'image, tandis que l'autre diagonale, celle qui naît au pied des Kerns, nous entraîne dans des jeux chromatiques bruns et rouges que trois troncs d'arbres gris animent au cœur de l'image, infléchissant la composition en croix de Saint-André trop formelle.
Décidément le paysage est bien un tableau vivant dans lequel nous évoluons depuis les temps antiques où des idoles animaient landes et forêts, celles de l'âme et celles des paysages investis par l'effort de l'homme dépassant inexhorablement ses limites.
Ces idoles qui resurgissent des blocs fantastiques des légendes ici investis sur les vestiges d'une carrière par
Monique Comte

D'abord c'est le vide du sentier qui chemine entre deux  amoncellements de mégalithes, encadrant un public qui tourne le dos, qui regarde ailleurs...
On s'arrête cependant à ce guichet naturel d'accès au site.
Mais ce site est déjà le site et le guichet est habité et aménagé par
Monique Comte
et des collaborateurs au rang desquels,
  le mari de Monique Comte,
 pour l'installation de l'oiseau sur le rocher à gauche et du monstre sur le rocher en vis-à-vis à droite, de part et d'autre de la piste, en sorte d'animaux affrontés dans une lutte de prédateurs pour la survie.
Nous public de passage, pouvions-nous être les enjeux de la querelle ? Du festin improbable mais pas incertain ? Il y a sur ce parcours une mémoire de la présence animalière qui monte au drame, depuis les paisibles abeilles de Cathy Cuby, à la Libellule prise dans la toile de l'araignée de Kalizaé, a cette lutte autour du passage obligé des marcheurs attirés par des sons lointains...
Cathy Cuby 
a posé des branches ocrées qui sortent d'une cavité du rocher, dans la dialectique continue des grisailles des peintures
Sally Ducrow,
sur un autre site des rochers, aux petites branches grises Sally a apporté, comme l'eut fait un peintre, des touches de couleurs vives avec des baies rouges, alors que
Liliana Anic
montait une petite échelle en bambou dans un fissure au fond de la carrière.
(ci dessous)

Monique Comte
après avoir sélectionné le site et ses collaborateurs se réservait toute la partie au sol, cheminante et rayonnante vers l'intérieur du "guet du passage"

accomplissant l'oeuvre du passage gardé par les deux monstres prédateurs. Vision antique s'il en est, vers le chant qui attirait de l'autre côté. Je me sentais revenu en pleine mythologie avec en arrière pensée le supplice de Prométhée,  les airs des sirènes et des muses,  des airs sortis des forêts celtiques aux rocs légendaires des bois et forêts de mon enfance : c'était extraordinaire !
Les rochers animés par les plasticiens chantaient, apaisant les peurs, donnant un sens sonore au drame évité en échos venus des entrailles de la terre, les Kerns toujours en sentinelles.
Mabrune et Noël Delfin
Ces deux magnifiques musiciens au souffle et aux airs venus des folklores de la nuit des temps, entraînaient le public improvisé, piégé dans cette cavité vers des rythmes effrénés qui les  soudaient aux site.

C'est en suivant l'accordéoniste, en la quittant  un peu plus loin, que j'emprunte un nouveau sentier qui me conduit au bord d'un étang et qui m'égare une fois de plus dans ce parcours atypique où se mêlent les agrès et les oeuvres d'art. Me voici confronté à une nouvelle vision totalement inattendue entre Romantisme, Naturalisme, Impressionnisme Symbolisme ou Orientalisme d'une installation humaine dans le paysage dont les acteurs sont des artistes ailleurs rencontrés, comme transportés ici par la magie de quelque génie des eaux et des forêts. 
C'est
Cathy Cuby
et son fils Loris au bord d'un étang.

tableau humain et tableau végétal
Au revoir superbes rivages, nymphes et génies ; retournons vers d'autres esprits divins avec
Alice Raux
et son oratoire dans l'arbre,
renouant avec la tradition des oratoires de montagne dans ce temple de l'entraînement sportif aménagé sur les relents des massifs alpins, pour l'heure consacré à la rencontre avec les arts. Les familles baignées de moments spirituels choisis, émotionnels et ludiques de la complicité des adultes et des enfants. Les Kerns - avec d'autres noms moins nordiques - sont aussi des aménagements traditionnels d'empilements de pierres qui balisent  souvent les vertigineux sentiers enneigés du croissant alpin, entre chapelles et oratoires, habillés par les bourrasques en autant de bonhommes de neige que d'heures à parcourir dans l'incertitude des voyages : Saint-Bernard à l'écoute des prières et des offrandes.
Le chemin conduit au pied de la divinité : Vierge à l'Enfant.
 Les mêmes âmes s'évadent de celle du chef de la statue, et reviennent dans les éthers de l'espace réel.
 Si le choix du site et son exploitation sont remarquables, la conception de l'oeuvre ne l'est pas moins en plus d'une facture parfaitement maîtrisée de toutes les composantes de l'installation : du travail d'orfèvre...
Ce moment très intense de la mise en scène de la divinité nous conduit vers une autre conception de l'installation avec une ronde bosse cette fois-ci non pas composée avec les matériaux trouvés autour du site et dans une exploitation extérieure du site, mais carrément sculpté à partir de l'arbre naturel lui-même sculpté et laissé in situ, comme un totem enraciné avant sacralisation.
Même si le travail n'était pas achevé lorsque j'ai photographié cette oeuvre, l'idée maîtresse, très forte de
FILSKAR
(Philippe Scardina)
était déjà là
 Les oeuvres extrêmement fortes qui rebondissent en tons dissolus et en tons vifs, chargées en émotions et en spiritualité, vont se dissoudre dans la fin du parcours par des signes discrets suspendus aux arbres, comme une poésie des signes réintégrant leurs supports naturels, comme un pictogramme de l'espace qui rejoint l'invisible de l'esprit, l'essence même des grisailles de Renoir qui creusent le vide pour atteindre à l'intelligence graphique et picturale des sites et de ce qu'ils ont encore et toujours à nous livrer en grace et en beauté, par cette ultime installation de
MINO
(Dominique Lefebvre)
 Le soir tombe en tons gris-pastels.
Il est l'heure des rencontres entre les mondes
L'association 
Fête le mur
de
Yannick Noah
Les artistes participant
au
CREPS fait son LAND-ART
Sur la photo ci-dessus des artistes et des acteurs de la performance  
Annie, 2° à gauche, Aurélie Dumont, Mireille Bruc, Sally Ducrow, un responsable du développement durable du site et Francine Caccialupi.
aux officiels sur la tribune
De gauche à droite : Francine Caccialupi organisatrice, Sally Ducrow artiste invitée d'honneur et conseillère sur le site pour l'installation de la performance, Jean-François Debaisieux adjoint au maire de Saint-Raphaël, Françoise Dumont 1° vice-présidente du Conseil Départemental du Var, Daniel Goury directeur du CREPS région PACA.
A tout le monde pour le vin d'honneur
Un dernier hommage à Auguste Renoir avec ces compositions de gris : la photo de droite, la plus "grise", est composée en saturation de jaunes...!
Un grand merci à
Sally Ducrow
et à 
Francine Caccialupi
pour leurs très aimables participations à la rédaction de cette page.
Et comme au 
CREPS faisant son LAND-ART 
la parole doit revenir à l'enfance, aux grands, au sport et aux arts
 je vous quitte sur ce cliché artistique et sportif de
Cathy Cuby
un peu recomposé façon couleurs olympiques ... mais pas trop... 


A bientôt
                                            Claude Peynaud

___________________________________________
 Pour un retour en lien
avec quelques articles sur les 138 de ce blog, qui présentent des œuvres, des approches d’œuvres et des artistes
For a return to links
with some 138 articles on this blog, which exhibit works of art and the artists approaches
Pour aller directement sur les articles ou pages, vous pouvez utiliser deux chemins, le clic direct ne fonctionnant pas :
1: Surlignez la ligne http ou le titre de l'article qui vous intéresse, puis faites un copier/coller sur la barre d'adresses en haut de page;
2 : surlignez la ligne http, puis clique droit, et sur la boite de dialogue qui s'ouvre allez à la ligne " accédez à la http..."

c'est simple et vous pouvez le faire avec autant d'articles que vous le souhaitez. 
Pour les autres articles encore non inscrits sur la liste ci-dessous vous pouvez allez à droite de la page sur "moteur de recherches" ou "archives du blog" en cliquant sur l'année et le mois qui vous intéressent. 

Bonnes lectures et bon voyage dans les merveilles de l'art, le plus souvent totalement inédites et toujours parfaitement originales à l'auteur de ce blog.
C'est aussi un blog d'informations, de culture et de voyages



Sommaire/Editorial
(le blog est sous copyright) 

Les Mots d'Azur au château de Mouans-Sartoux - Saison 2017-2018
https://coureur2.blogspot.fr/2017/10/les-mots-dazur-au-chateau-de-mouans.html

  Les mots d'azur au printemps des muses - suite 2016/2017 des soirées au Château de Mouans-Sartoux
    http://coureur2.blogspot.fr/2017/05/les-mots-dazur-au-printemps-des-muses.html

Des poèmes sur la Riviera aux couleurs des Mots d'Azur : suite des rencontres maralpines de poésie
saison 2016-2017
http://coureur2.blogspot.fr/2016/09/des-poemes-sur-la-riviera-aux-couleurs.html

Festival du Livre à Mouans-Sartoux avec les Mots d'Azur
 - 6-7-8 octobre 2017
https://coureur2.blogspot.fr/2017/10/festival-du-livre-de-mouans-sartoux.html

Festival du Livre à Mouans-Sartoux - 7-8-9 octobre 2016 - avec Les Mots d'Azur
http://coureur2.blogspot.fr/2016/10/festival-du-livre-de-mouans-sartoux-7-8.html

Rencontres maralpines de Poésie - Mots d'Azur 2015-2016
http://coureur2.blogspot.fr/2015/09/rencontres-maralpines-de-poesie-et.html

Marie Gay - Pierre-Jean Blazy - Auteurs et Editions - Fondateurs des Mots d'Azur - Marie Gay -
http://coureur2.blogspot.fr/2016/03/marie-gay-pierre-jean-blazy-auteurs-et.html

Psychiatrie - Une histoire et des concepts - l'humain et l'art en enjeux
http://coureur2.blogspot.fr/2016/11/psychiatrie-une-histoire-et-des.html

Des poèmes sur la Riviera aux couleurs des Mots d'Azur : suite des rencontres maralpines de poésie
saison 2016-2017
http://coureur2.blogspot.fr/2016/09/des-poemes-sur-la-riviera-aux-couleurs.html

Jean-Marie Bouet - Fresselines/Larzac - de la poésie aux planches au festival de Fresselines, au Larzac
https://coureur2.blogspot.fr/2012/06/jean-marie-bouet-des-chansonniers-aux.html

Renata- Sculpture contemporaine
http://coureur2.blogspot.fr/2014/06/sculpture-contemporaine-renata-et-le.html

Renata - Pierre Cardin Lacoste - Moulin de Sade - Lubéron 2015
http://coureur2.blogspot.fr/2015/07/renata-pierre-cardin-lacoste-moulin-de.html

Renata - Akira Murata - Espace Auguste Renoir à Essoyes
http://coureur2.blogspot.fr/2015/08/renata-akira-murata-essoyes-ville.html

Renata chez Pierre Cardin - Le regard de Lydia Harambourg Historienne et critiques d'art, correspndans de 'Institut des Beaux Arts de l'Académie de France
http://coureur2.blogspot.fr/2016/07/renata-chez-pierre-cardin-le-regard-de.html

Mag-Bert ou la peinture mnémonique de gestualité figurative
http://coureur2.blogspot.fr/2014/10/mag-bert-ou-la-peinture-mnemonique-de.html

Claude Peynaud - Clichés et antithèses...
http://coureur2.blogspot.fr/2015/05/cliches-et-antitheses.html

Claude Peynaud - Jogging - Méthode d'élaboration d'un Jogging
http://coureur2.blogspot.fr/2014/05/methode-delaboration-dun-jogging-method.html

Claude Peynaud - Le cercle des oiseaux
http://coureur2.blogspot.fr/2011/09/le-cercle-des-oiseaux-allegorie-de-la.html

Claude Peynaud - Le don de l'aïeule
http://coureur2.blogspot.fr/2011/07/une-theorie-de-construction.html

Claude Peynaud - Une théorie de Construction
http://coureur2.blogspot.fr/2011/07/une-theorie-de-construction.html

Danielle Benitsa Chaminant - Artiste et mémoire de...
http://coureur2.blogspot.fr/2013/01/danielle-benitsa-chaminant-artiste-et.html

Alliot - Vincent Alliot - Visite d'atelier
http://coureur2.blogspot.fr/2014/02/alio-visite-datelier-une-gestualite.html

Rémy Pénard - Art et souvenirs autour de Pierre Courtaud
http://coureur2.blogspot.fr/2013/12/remy-penard-art-et-souvenirs-autour-de.html

Henry Chopin et la bibliothèque de Valérie Peynaud
http://coureur2.blogspot.fr/2013/12/henri-chopin-et-la-bibliotheque-de.html

Sally Ducrow l'année 2017 - Nationale et internationale - Sculptures - Land-Art - Installatons - Performances...
https://coureur2.blogspot.fr/2017/08/sally-ducrow-lannee-2017-nationale-et.html

Sally Ducrow - Land Art et sculpteur ...
http://coureur2.blogspot.fr/2013/01/sally-ducrow-land-art-et-sculpteur.html

CREPS - Boulouris-Saint-Raphaël - Land Art - Sally Ducrow invitée d'honneur
https://coureur2.blogspot.fr/2017/10/creps-paca-boulouris-saint-raphael-land.html

Valbonne - Echiquier et Mots d'Azur - Fest'in Val - Festival international de Valbonne
http://coureur2.blogspot.fr/2015/08/renata-akira-murata-essoyes-ville.html

Pierre Marchetti magazine...
http://coureur2.blogspot.fr/2011/12/magazine-pierre-marchetti-un-peintre-un.html

La pochade - Pierre Marchetti et l'art de la pochade.
 http://coureur2.blogspot.fr/2012/09/la-pochade-lart-de-la-pochade-et-pierre.html

L'impressionnisme tardif par les souvenirs de Pierre Teillet - Du plainarisme romantique au
 https://coureur2.blogspot.fr/2012/11/limpressionnisme-inedit-par-les.html

Alliance Française - Tiffani Taylor - Savannah Art Walk - ...
http://coureur2.blogspot.fr/2016/01/tiffani-taylor-gallery-une-artiste.html

H.Wood  - un peintre Anglais à Paris au milieu du XIX° siècle
http://coureur2.blogspot.fr/2016/05/hwood-un-artiste-peintre-de-lecole.html

Sophie Marty Huguenin, sculpteur et le marché de Noël à Biot - Les crèches de Cannes - Le partage du pain du père Guy Gilbert
http://coureur2.blogspot.fr/2016/12/sophie-marty-huguenin-sculpteur-et-le.html

Evolution de la gravure à Venise et en Europe du XV° au XVI° siècles - Histoire et techniques
http://coureur2.blogspot.fr/2017/02/la-gravure-venise-et-en-europe-du-xv-au.html

Aux aurores de la peinture moderne et contemporaine occidentale - Giorgione - Les Trois Philisophes
http://coureur2.blogspot.fr/2017/03/aux-aurores-de-la-peinture-moderne-et.html

La décoration intérieure ou la démocratie de l'art
https://coureur2.blogspot.fr/2012/11/wall-painting-fast-track-collection-une.html

Pour ceux qui aiment jouer aux experts 

Vrai ou faux - Houdon ou Houdon
https://coureur2.blogspot.fr/2014/01/houdon-ou-pas-houdon-jouez-lexpert-en.html

Vrai ou faux - Un tableau inconnu de la Renaissance
https://coureur2.blogspot.fr/2013/01/un-tableau-inconnu-de-la-renaissance.html

Vrai ou faux - Traduction originale du manuscrit de Qumram sur la mer morte ( en cours)
https://coureur2.blogspot.fr/2015/01/vrai-ou-faux-traduction-originale-du.html

Pour ceux qui aiment la recherche en académies de nus - modèles vivants
Nus 2015
https://coureur2.blogspot.fr/2015/03/nus-2015-nackt-2015-nude-2015-2015-2015.html
Nus 2014-2015
https://coureur2.blogspot.fr/2014/09/nus-2014-2015-abac-modeles-vivants-nus.html
Nus 2013-2014
https://coureur2.blogspot.fr/2013/09/nus-2012-2013-abac-nus-2012-2013-2012.html 
Nus 2012-2013
https://coureur2.blogspot.fr/2012/10/nus-abac-20122013-associations-des.html

Et pour ceux et celles qui aiment l'archéologie et l'architecture
voici encore un échantillon de mes recherches sur ce blog
And for those who love archeology and architecture
Here again a sample of my research on this blog

L'ancienne église Saint-Nicolas de Monaco
http://coureur2.blogspot.fr/2012/01/monaco-ancienne-eglise-saint-Nicolas-le.html

Techniques et vocabulaires de l'art de la façade peinte
http://coureur2.blogspot.fr/2012/08/un-tour-dans-le-massif-central.html

Les Vecteurs Impériaux de la polychromie occidentale
http://coureur2.blogspot.fr/2012/06/philippines-les-Vecteurs-imperiaux-de.html

Le clocher des Frères Perret à Saint-Vaury
http://coureur2.blogspot.fr/2012/01/perret-freres-le-clocher-des-freres_10.html

Histoire de la Principauté de Monaco
http://coureur2.blogspot.fr/2012/07/histoire-de-la-principaute-de-monaco.html

Le Palais Princier de Monaco
http://coureur2.blogspot.fr/2012/09/palais-princier-de-Monaco-palais-of.html

Versailles - Monaco - Carnolès - Menton: présence de l'art français en Principauté de Monaco
http://coureur2.blogspot.fr/2012/09/versaillesmonaco-larchitecture.html

Primitifs Niçois - Les chapelles peintes des Alpes Maritimes
http://coureur2.blogspot.fr/2012/03/primitis-nicois-les-Chapelles-facades.html

Eglises du sud-ouest de la France A travers l'art de la polychromie architecturale
http://coureur2.blogspot.fr/2013/02/eglises-du-Sud-Ouest-des-alpes-alpes.html

Des cérémonies et des fêtes Autour de Saint-Nicolas de Monaco
http://coureur2.blogspot.fr/2013/09/des-cérémonies-et-des-fêtes-Autour-de.html

Langages de l'art contemporain - répétition, bifurcation, ...
http://coureur2.blogspot.fr/2013/09/repetition-ordinaire-bifurcation-art-du.html

La polychromie architecturale et l'art de la façade peinte (1° partie) - des édifices civils dans les Alpes-Maritimes
http://coureur2.blogspot.fr/2014/07/la-polychromie-architecturale-et-lart.html

Façades peintes - édifices civils du sud-ouest des Alpes - 2° partie - XX° siècle
http://coureur2.blogspot.fr/2015/01/facades-peintes-edifices-civils-du-sud.html

Aspects de l'évolution des seigneuries historiques de la Principauté de Monaco à travers quelques 
exemples d'architectures polychromes ponctuelles.
http://coureur2.blogspot.fr/2016/01/aspects-de-levolution-des-seigneuries.html

                                                                  
Châteaux de la Creuse - de la fin du moyen âge - XV et XVI° siècle
http://coureur2.blogspot.fr/2011/09/une-histoire-de-lescalier-en-vis.html


1° partie - Archéologie Médiévale - Aspects et singularités du château en France à la fin du Moyen Âge (XV° et XVI° siècles)
http://coureur2.blogspot.fr/2013/10/archeologie-medievale-aspects-et.html

2° partie - Archéologie Médiévale - Aspects et singularités du château en France à la fin du Moyen Âge (XV° et XVI° siècles)
http://coureur2.blogspot.fr/2014/11/2-partie-archeologie-medievale-aspects.html


3° partie - suite des parties 2 et 3 d' Archéologie Médiévale consacrées aux aspects et singularités du château en France autour des XV° au XVI° siècles
http://coureur2.blogspot.fr/2016/04/3-partie-suite-des-parties-parties-1-et.html

Fonctions religieuses apotropaïques et traditions funéraires en France
http://coureur2.blogspot.fr/2015/08/fonctions-religieuses-apotropaiques-et.html 

Pour ceux qui aiment l'iconologie, et l'iconographie
For those who like iconology, and inconography

La Véronique - Image ou non de la représentation
http://coureur2.blogspot.fr/2012/12/la-veronique-de-la-legende-lart.html 

Langages de l'art contemporain - Répétition ordinaire - Bifurcations - Translation...
https://coureur2.blogspot.fr/2013/09/repetition-ordinaire-bifurcation-art-du.html

Fête de la musique à Nice - Place Garibaldi à Nice - Exposition d'artistes Polonais
https://coureur2.blogspot.fr/2013/07/la-fete-de-la-musique-expositions.html

La Mourachonne à Pégomas (exercice de recherche iconographique)
https://coureur2.blogspot.fr/2012/05/la-mourachone-pegomas-nouvelles.html

Une théorie de construction
https://coureur2.blogspot.fr/2011/07/une-theorie-de-construction.html

Pour ceux qui aiment la poésie et qui en plus, comme moi, la reconnaisse comme la mère de tous les arts y compris de l'art contemporain
For those who love poetry and more, as I recognize it as the mother of all arts including contemporary art

Rencontres maralpines de Poésie - Mots d'Azur 2015-2016
http://coureur2.blogspot.fr/2015/09/rencontres-maralpines-de-poesie-et.html

Des poèmes sur la Riviera aux couleurs des Mots d'Azur : suite des rencontres maralpines de poésie 2016-2017
http://coureur2.blogspot.fr/2016/09/des-poemes-sur-la-riviera-aux-couleurs.html

Pierre Courtaud - Magazine - Un écrivain, un éditeur un poète, un chercheur en écritures - Un spécialiste de nombreux auteurs.
http://coureur2.blogspot.fr/2012/03/pierre-courtaud-magazine-un-ecrivain-un.html

Henry Chopin et la bibliothèque de Valérie Peynaud
http://coureur2.blogspot.fr/2013/12/henri-chopin-et-la-bibliotheque-de.html

Cannes -1° nuit de la poésie et de la musique au Suquet - 21 juin 2014
http://coureur2.blogspot.fr/2014/06/cannes-1-nuit-de-la-poesiefete-de-la.html

 2° nuit de la musique et de la poésie - Cannes 21 juin 2015
http://coureur2.blogspot.fr/2015/05/2-nuit-de-la-poesie-et-de-la-musique-au.html

3° nuit de la poésie et de la musique  au Suquet- Cannes Moulin Forville le 21 juin 2016
http://coureur2.blogspot.fr/2016/06/3-nuit-de-la-poesie-et-de-la-musique-du.html

Golf-Juan - Performance poétique - Brigitte Broc - Cyril Cianciolo
http://coureur2.blogspot.fr/2015/03/golf-juan-performance-poetique-brigitte.html

Marie Gay - Pierre-Jean Blazy - Auteurs et Edition(s) - Fondateurs des Mots d'Azur
http://coureur2.blogspot.fr/2016/03/marie-gay-pierre-jean-blazy-auteurs-et.html

De Vallauris à Cannes - Le Printemps des Poètes sur la Côte d'Azur avec Les Mots d'Azur
http://coureur2.blogspot.fr/2016/03/de-vallauris-cannes-la-cote-dazur-en.html

 Christophe Forgeot : Poète  - Poésie - Poème
http://coureur2.blogspot.fr/2014/09/christophe-forgeot-un-poete.html

Zorica Sentic - Poète-romancière Franco-Serbe
https://coureur2.blogspot.fr/2012/09/zorica-sentic-poete-romancier.html

La Corse des poètes
https://coureur2.blogspot.fr/2015/08/la-corse-des-poetes-porticcio-village.html

Pour ceux qui aiment les légendes
For those who love legends

The Woodcutter and the Revenant - Sedimentary Memory - Essay - Creuse
Http://coureur2.blogspot.fr/2013/07/la-creuse-memoire-sedimentaire.html

La Creuse - Le Bûcheron et le Revenant - Mémoire sédimentaire - Essai - Creuse
http://coureur2.blogspot.fr/2013/07/la-creuse-memoire-sedimentaire.html

Les routards de la baie d'Halong dans la tourmente https://coureur2.blogspot.fr/2013/10/les-routards-de-la-baie-dhalong-dans-la.html

Vietnam - La légende du Dieu des montagnes et du Dieu de la mer
https://coureur2.blogspot.fr/2014/05/vietnam-la-legende-du-dieu-des.html

Pour ceux qui aiment les voitures de collection
Vis-à-vis de Dion-Bouton type E 452 - La voiture emmurée aux enchères à Lyon
https://coureur2.blogspot.fr/2015/09/1900-vis-vis-de-dion-bouton-type-e-452.html

Pour ceux qui aiment l'art lyrique et la musique
Johanna Flahault  soprano
http://coureur2.blogspot.fr/2013/09/johanna-castel-presentee-par-le-maitre.html

Elzbieta Dedek - Pianiste virtuose internationale
http://coureur2.blogspot.fr/2016/09/pianiste-virtuose-internationale.html

Pour ceux qui aiment le cinéma
68° festival du cinéma - Alexandra Robin - Léopold Bellanger  - Cédric Bouet
http://coureur2.blogspot.fr/2015/05/68-festival-cinema-cannes-2015.html

Pour ceux qui aiment la danse
 48° Congrès Mondial de la Recherche en Danse - Avignon du 9 au 13 novembre 2016 - Fabienne Courmont présidente -  UNESCO-CID partenaires 
http://coureur2.blogspot.fr/2016/11/48-congres-mondial-de-recherche-en.html  

Festival d'Avignon à Mouans-Sartoux - Danser Baudelaire - Bruno Niver - Marina Sosnina - Répétition générale
https://coureur2.blogspot.fr/2015/02/du-festival-davignon-mouans-sartoux.html


Pour ceux qui aiment s'habiller et sortir
Eliane Horville - soirées - ville - élégance - conseils - coach
https://coureur2.blogspot.fr/2016/01/soirees-ville-elegance-every-wear.html

Sortir - Manifestations -Performances - Expositions...2012/2017
https://coureur2.blogspot.fr/2013/02/evenements-expositions-manifestations.html


Pour des participations citoyennes


Ordre national infirmier - Recommandations sanitaires
http://coureur2.blogspot.fr/2017/06/ordre-national-infirmier-recommandations.html

Pour ceux qui aiment les multiples beautés de la France 

Les oliviers fantastiques de Lucette
https://coureur2.blogspot.fr/2012/10/les-oliviers-fantastiques-de-lucette.html

Carnet de voyage - Ombres et Lumières - L'eau et les Sables, architectures de villégiatures
https://coureur2.blogspot.fr/2014/01/ombres-et-lumieres-leau-et-les-sables.html

2 - La France en vrac
https://coureur2.blogspot.fr/2014/10/visiteurs-des-pages-pour-voir-le-site.html

1 - CP La France en vrac 1
https://coureur2.blogspot.fr/2014/01/la-france-en-vrac-france-in-bulk-franca.html